Troubles de la fertilité ? Allez donc faire un tour chez votre ostéo !

Classé dans : Le saviez vous ? | 0

La prise en charge de troubles de la fertilité par l’ostéopathie

Inutile de vous rappeler qu’en ostéopathie, on part du principe que le corps ne peut fonctionner parfaitement que s’il est mobile. Par exemple, l’estomac, qui sert à broyer les aliments et à débuter la digestion, ne peut pas être efficace s’il est comprimé sous une cage thoracique bloquée. En simplifiant, l’ostéopathe redonne de la mobilité à la cage thoracique, et donc l’estomac peut fonctionner de nouveau normalement.

Une prise en charge ostéopathique d’une problématique de fertilité est donc très différente d’une prise en charge médicale académique, l’une complétant l’autre. Si l’infertilité est de cause inconnue (donc si l’investigation médicale n’a pas mis en évidence une pathologie à l’origine de l’infertilité), l’ostéopathie peut entrer en scène. L’ostéopathe va vérifier que chacun des paramètres permettant à une femme d’avoir un cycle normal, de tomber enceinte et de mener une grossesse à terme sont optimisés.

Vous l’avez compris, il s’agit d’une problématique complexe à laquelle l’approche ostéopathique (qui, ça tombe bien, est elle aussi une approche complexe) est particulièrement bien adaptée. Nous allons nous efforcer de vous présenter les différents niveaux sur lesquels l’ostéopathe peut intervenir.

 

troubles-fertilite-osteo

 

 

hormones-corps-osteopathie

Sans les hormones, vous ne seriez pas de ce monde !

Les hormones sont des molécules qui permettent d’initier de nombreuses fonctions de votre corps : elles sont sécrétées par des glandes et transmettent les messages aux différentes parties du corps en se promenant dans votre sang. Grâce à elles, l’ensemble de votre organisme peut fonctionner normalement. L’hormone la plus connue est l’insuline, qui permet de réguler le taux de sucre dans votre sang.

BREF dans le cas de la procréation, Il est intéressant d’agir sur les zones sécrétrices d’hormones, telles que le crâne (siège de l’hypothalamus et de l’hypophyse) ou le bassin (siège des ovaires). Le fait de travailler sur ces zones permet aussi d’agir à plusieurs niveaux : l’action sur les ovaires permet de libérer des tensions ligamentaires, d’améliorer la vascularisation, de relâcher des tensions musculaires…

 

 

« Nid penché, pas de bébé »

Pour pouvoir tomber enceinte, il faut que les hormones puissent circuler librement dans le sang. Ainsi, un obstacle mécanique peut nuire à la procréation. Il est donc important d’identifier et d’éliminer ces obstacles : un bassin qui bouge bien est un bassin qui a des cycles menstruels efficaces, et donc un meilleur fonctionnement de l’appareil gynécologique. À l’inverse, un bassin bloqué va limiter le mouvement et donc altérer le fonctionnement de la vessie, de l’utérus, des ovaires.

Il est ainsi important d’évaluer toutes les zones qui pourraient empêcher une circulation optimale du sang, d’où l’intérêt de l’approche globale ! N’oublions pas qu’il est pertinent de s’intéresser aussi au père géniteur dont la santé a évidemment une influence sur la fertilité du couple…

 

uterus-troubles-fertilite

 

 

separation-corps-esprit

 

Rétablir le lien entre le corps et l’esprit

Il arrive souvent que face à une difficulté à procréer, on se mette rapidement à pointer du doigt un coupable : le psychisme. Ce dernier, culturellement logé dans notre tête, serait à l’origine de beaucoup de troubles, laissant les patients assez démunis. Le problème est alors vu comme un « faux problème », une affaire rapidement classée.

En ostéopathie, malgré l’héritage culturel occidental, nous nous efforçons de ne pas séparer le corps de l’esprit, aussi parce nous avons la preuve chaque jour que ces derniers intègrent simultanément les évènements extérieurs. Ainsi donc, un blocage n’est jamais seulement physique, ou seulement psychique. Il est donc indispensable de travailler sur les deux fronts et de rétablir ce lien trop souvent rompu. Ainsi, lorsque vous êtes stressé, c’est autant votre corps que votre esprit qui sont stressés. Certaines fonctions peuvent être altérées, ce qui entraîne encore plus de stress, ce qui peut se transformer en cercle vicieux…

 

Une approche globale pour un problème global

Des séances d’ostéopathie permettent entre autres à la patiente de prendre du recul sur sa situation, de mieux comprendre ce qui se passe. Souvent, une séance d’ostéopathie permet de faire diversion, éloignant les pensées d’un désir impétueux de bébé, pour pouvoir effectivement laisser la place à un bébé ! L’ostéopathe prend en compte l’environnement du patient, et la solution est souvent dans des lieux étonnants. Comme nous vous le disions plus haut, l’ostéopathie est une approche complexe : un article ne peut donc donner qu’un aperçu partiel des possibilités à explorer, car il existe autant de cas de figure que de patients et que d’ostéos.

Lorsqu’enfin vous serez enceinte, lisez donc l’article sur la grossesse puis sur la prise en charge des nourrissons !

 

fertilite-osteopathie

 

Laissez un commentaire