Entorses de cheville comment bien les traiter ? CYCL’OSTEO

Classé dans : Le saviez vous ? | 0

Comment se fait-on une entorse?

 

Les entorses peuvent être de deux type : externe ou interne

L’entorse externe est la plus classique. Durant le choc, le pied va glisser vers l’intérieur entrainant une élongation du ligament externes qui sera donc détendu, voir dans les grosses entorses, abimés ou coupés.
L’entorse interne, plus rare, provoque une élongation du ligament de la partie interne du pied.

mecanisme-entorse-cheville

Quelle classification pour les entorses de cheville ?

Grade I: pas de lesions importantes à la palpation et pas de laxité ligamentaire

Grade II: douleur à la palpation du ligament antérieur, présence d’un hématome, difficulté modérée à la marche.

Grade III: impossibilité quasi totale à la marche, présence d’un hématome.

(Attention, cette classification est volontairement simplifiée)

 

entorse-grave-cheville

Quels sont les signes de gravité d’une entorse ?

  • Sensation de déboîtement/déchirure
  • Bruit de craquement
  • Impossibilité d’appui (si cela persiste on recherchera une fracture)
  • Gonflement rapide (inférieur à 10 min)
  • Ecchymose dans l’heure
  • Hématome au niveau de la plante du pied (on recherchera une fracture)

Comment réagir face à une entorse ?

Voici nos conseils de première intention:

  • Glacer rapidement et souvent,
  • Mise au repos de l’articulation,
  • Effectuer une compression de la cheville et lever la jambe.
  • Une attelle pourra être prescrite pour protéger l’articulation encore instable.

Quels sont les examens à faire en priorité ?

Après la visite chez votre médecin, il pourra vous proposer divers examens pour vérifier la gravité de l’entorse. L’examen principal reste l’échographie, qui pourra attester de l’état des ligaments.
La radio sera à effectuer lorsqu’il y aura des signes de gravité, sinon IRM ou scanner seront adaptés à la recherche de lésions associés.

Pourquoi est il important de les soigner correctement ?

Apres une immobilisation de quelques jours, vous aurez tendance avoir perdu de la masse musculaire, donc la rééducation musculaire à toute sa place pour une récupération fonctionnelle optimale.

L’œdème résiduel peut persister jusqu’à 6 mois après le traumatisme initial; ceci n’empêchera pas une reprise du sport.

Les exercices de proprioception sont indispensables pour assurer de nouveau une bonne stabilité de cheville et ainsi éviter les récidives.

travail-proprioception-cheville

Lors d’un mécanisme d’entorse, les os du pied peuvent entrer en « conflit » et ne plus fonctionner de façon optimal. Ceci va entrainer des douleurs résiduelles sur du long voir très long terme (même après la rééducation ligamentaire).

Les ostéopathes interviennent justement pour éviter les douleurs liées à ce « conflit »,. Il permet également la diminution plus rapide de l’œdème et donc permettre une récupération fonctionnelle efficiente.

PS: si vous avez des douleurs résiduelles, sans facteur déclenchant apparent, il se peut qu’une légère foulure ait entrainé un déplacement, donc elles doivent être soignées.

Lors d’entorses grave ou modérée, l’ostéopathe et le kinésithérapeute travaillent ensemble de façon complémentaire pour assurer à la cheville mobilité et stabilité indispensable à la pratique sportive.

Laissez un commentaire