Qu’est ce que ça veut dire être hyperlaxe ?

Classé dans : Le saviez vous ? | 0

Qualité ou défaut, la question persiste. Si chez certain pouvoir se plier en 4 est une bonne chose, pour d’autre cela peux leur gâcher la vie. Cet article est un petit topo sur l’hyperlaxité !

L’hyperlaxité, qu’est ce que c’est ?

 

L’hyperlaxité se définie comme, un défaut important de la résistance et de la tension de certains tissus. Les tissus les plus concernés sont les muscles et les tissus de soutien (le plus présent étant le tissus conjonctif). 

On parlera donc d’hyperlaxité articulaire/ligamentaire ou encore cutanée. Vous n’êtes pas obligés d’être hyperlaxe pour tous les tissus précités, seul un peut être touché.

Comment savoir si je suis hyperlaxe?

Cette hyperlaxité peut se traduire par différents symptômes en fonction des tissus touchés :

  • Une instabilité de l’articulation, pouvant provoquer par la suite des luxations (déboitement de l’articulation) ou des subluxations répétées.
  • Des douleurs
  • Elle peut aussi favoriser les tendinites

La plupart des enfants ont des critères d’hyperlaxité sans pour autant que cela ne soit problématique. Si une inquiétude persiste prenez rendez-vous chez votre pédiatre, il recherchera des signes d’instabilité.

Le plus souvent l’hyperlaxité diminue avec l’âge, donc pour la plupart des cas la patience réglera vos maux.

 

Quelles sont les causes de l’hyperlaxité?

L’hyperlaxité est soit d’origine:

  • Inné due à une exagération d’élasticité d’un tissu, donc présente à la naissance
  • Acquise: après un traumatismes par exemple, la plus courante étant suite à une entorse

(pour tout explication se référer à notre précédent article: https://www.cyclosteo.fr/entorses-de-cheville-comment-bien-les-traiter-cyclosteo/)

Néanmoins quelques pathologies comme le syndrome d’Ehlers-Dalos (maladie génétique qui se caractérise par entre autre une hyperextensibilité de la peau, une hypermobilité articulaire, et des problèmes orthopédiques..), la trisomie 21 ou le syndrome de Marfan ont comme signe clinique une hyperlaxité, donc si les troubles persistes et vous inquiètent parlez en…

Cette photo est un exemple d’une hyperlaxité cutanée chez un patient

Si l’hyperlaxité est vraiment trop importante, des interventions chirurgicales sont quelques fois nécessaires.

 

 

Laissez un commentaire