Comment savoir si mon bébé a des coliques ?

Classé dans : Le saviez vous ? | 0

Votre bébé est agité et pleure régulièrement en fin d’après midi ? vous le sentez gêné au niveau de son ventre ? Pas de panique c’est surement les coliques du nourrisson. Rassurez vous c’est bénin cela va passer dans les semaines ou les mois à venir.

Quand dois je penser a des coliques?

 

Chez le nourrisson elles désignent une douleur de l’abdomen entrainant une agitation accompagnée de pleurs et d’émissions de gaz ou de rots. Aujourd’hui les coliques sont plutôt appelées Syndrome de pleurs inconsolables car le colon ne serait pas vraiment en cause dans cette pathologie aiguë.

NB: Les coliques existent aussi chez l’adulte elles se caractérisent par de crampes abdominales, des sueurs, des constipations/diarrhée.

Quelques chiffres à prendre avec des pincettes:

  • Elles apparaissent souvent entre les 15 premiers jours et le 4 eme mois de vie.
  • Elles touchent 20-30% des bébés.
  • A partir du 4 eme mois, elles disparaissent sans laisser de séquelles.

La colique du nourrisson n’altère pas la santé du nourrisson et ne s’accompagne généralement pas de diarrhée et/ou de constipation.

Avant tout traitement paramédical, il faut éliminer une pathologie plus grave. Donc si vous avez un doute ou si votre bébé présente un des signes suivants: perte de poids, fièvre… N’hésitez pas à en parler rapidement à votre pédiatre.

Quels sont les symptômes de bébé:

  • Agitation
  • Émission de gaz
  • Rot
  • Distension de l’abdomen = ventre ballonné (quelques fois soulagé par l’émission de gaz)
  • Colère/énervement
  • Crises de larmes: pleurs différents, souvent à la même heure, souvent en fin de journée/début de soirée, 2-3 heures par jours au moins 3 fois par semaines, pendant au moins une semaine.
  • Bébé tout rouge/ enfant inconsolable

colique-bébé-osteopathe

Votre  bébé n’a qu’un seul moyen d’expression… les pleurs, donc si vous pensez qu’il sont différents de ceux émis habituellement, commencez à faire plus attention aux autres signes qui peuvent survenir.

Pourquoi mon bébé a t’il des coliques?

Votre bébé est en pleine adaptation à la vie extra utérine et au rythme de ses parents, son corps change, tout cela lui demande du temps et votre indulgence. Les causes ne sont pas vraiment connues mais plusieurs hypothèses sont émises par la communauté scientifique :

  • L’immaturité du système nerveux digestif
  • Un trouble physiologique (ou la première manifestation du syndrome du colon irritable)
  • L’immaturité du cardia (sphincter situé dans la partie haute de l’estomac): mais d’autres symptômes devrait apparaitre comme une régurgitation abondante
  • Un déséquilibre de la flore digestive (qui ne sera pas la même si il y a eu un accouchement par voie basse ou par césarienne)
  • Des allergies notamment celle aux protéines de lait de vache, si votre bébé perd du poids sans autre cause connue, parlez en rapidement à votre pédiatre.

Les conseils de nos ostéopathes concernant les coliques du nourrisson?

Si les symptômes persistent et vous inquiètent malgré des visites chez le pédiatre rassurantes, allez voir votre ostéopathe, il trouvera peut être des blocages articulaires (au niveau de son dos ou de son bassin), ou des blocages viscéraux qui pourraient l’expliquer.

Je vais vous transmettre volontairement beaucoup de conseils. N’hésitez pas à les essayer et abandonnez ceux qui ne marchent pas avec votre bambin.

  • Si vous allaitez : espacez légèrement les tétés, vérifiez votre alimentation (évitez les sucreries, les féculents et les inconditionnels comme le tabac, alcool), diminuez autant que possible votre stress, les contrariétés et la fatigue…

En gros reposez vous et détendez vous.

  • Si bébé est nourri par lait artificiel, le dosage doit être respecté, la prise du biberon doit suivre le rythme de l’enfant et se faire au maximum dans une atmosphère calme. Le changement de lait peut être aussi la solution.

conseils-osteo-soulager-colique-bébé

 

NB : si vous avez changé le lait du bébé il y a quelques jours voir quelques semaines, pas de panique si le bébé présente des signes de colique, l’intestin met un peu de temps à s’adapter au nouveau nectar. Dans tous les cas, le bébé doit prendre son biberon semi assis et ne doit être allongé qu’après avoir commencé la digestion (le rot bien que non obligatoire doit être attendu).

NB : Il existe des laits plus acidifiés ou pauvre en lactose qui peuvent atténuer voir éradiquer les coliques. Je vous le répète les coliques du nourrisson sont BENIGNES donc ne vous affolez pas, rassurez votre bébé et tout ira bien.

D’autres conseils pour soulager Bébé

En dehors de la nourriture voici quelques conseils pour aider votre bébé à évacuer et l’aider dans sa colique:

  • Massez le bébé avec votre main chaude dans le sens des aiguilles d’une montre, de bas en haut; cela vous apaisera et lui aussi. Vous pouvez également l’aider à évacuer les gaz envahisseurs en lui pliant les genoux sur l’abdomen ce qui l’aidera à se soulager.
  • Portez le (en écharpe ou simplement dans les bras) et promenez votre bébé ça le rassurera. Buvez une tisane de fenouil.
    Testez les pro biotiques (pour les bébés nourris au sein).

soulager-colique-bébé

La colique du nourrisson est une pathologie qui n’entraine pas de troubles chez votre bébé. L’ostéopathie peut être un bon moyen de diminuer leur fréquence et la gène de votre enfant. N’hésitez pas à contacter votre ostéopathe pour qu’il regarde de plus près de ses mains expertes ;)

 

Laissez un commentaire