Endométriose = Tabou ? Pas pour les Ostéos !

Classé dans : Le saviez vous ? | 0

 

Vous souffrez de douleurs pelviennes intenses durant les règles, et ces dernières ne sont pas vraiment soulagées par le paracétamol. Vous êtes peut être atteinte d’endométriose comme environ 10 % des femmes en âge de procréer.
Cette pathologie n’est pas nouvelle, elle a toujours existé mais devient aujourd’hui de plus en plus reconnue. Pendant des siècles, on considérait qu’avoir des douleurs abdominales durant les règles était normal… La douleur menstruelle ne signifie pas que vous êtes atteinte d’endométriose mais il s’agit du principal symptôme.

endometriose-osteo

L’endométriose : Qu’est ce que c’est ?

Revenons un peu sur la physiologie du cycle utérin. L’utérus est organe creux destiné à accueillir l’ovule fécondé. Il est constitué de plusieurs couches ; une couche extérieure, une couche moyenne musculaire, et une couche interne appelée l’endomètre. L’endomètre est influencé par les hormones, il s’épaissit à chaque cycle pour éventuellement accueillir l’ovule fécondé. Et s’il n’y a pas fécondation, il va se dégénérer et s’évacuer par le vagin, c’est ce qu’on appelle les règles.

Dans le cas de l’endométriose, certaines cellules de l’endomètre qui normalement devraient s’évacuer, vont migrer hors de l’utérus. Elles vont coloniser différents tissus comme les trompes, les ovaires, et parfois, dans les formes avancées, le rectum et côlon sigmoïde. Cette implantation non physiologique de l’endomètre provoque des inflammations responsables de douleurs pelviennes chroniques. Dans les stades les plus avancés, des nodules et kystes d’adhérence apparaitront, perturbant alors le fonctionnement utérin.

C’est grave Docteur ?…

Les formes cliniques de l’endométriose sont très variables, parfois certaines femmes ne ressentent aucune douleur, d’autres ressentiront des douleurs intenses durant les règles. Autre symptôme fréquent : les douleurs durant les rapports sexuels. Leur intensité est très variable, en fonction du cycle menstruel, des positions. Elle peut parfois être tellement invalidante que les rapports deviennent quasiment impossibles…
Vous pouvez aussi ressentir des douleurs lombaires, ainsi que des douleurs à la défécation et en urinant. C’est souvent le signe que votre endométriose se développe au niveau de votre système urinaire et digestif. Son évolution est très variable selon les patientes. On définit donc quatre stades de la pathologie en fonction de son expansion et des organes atteints.

uterus-osteo-endometriose

On estime aussi que 30 à 40 % des femmes atteintes d’endométriose ont des problèmes de fertilité. En effet l’endométriose ne crée pas un environnement favorable à la nidation (implantation de l’ovule fécondé dans l’endomètre). Malgré une endométriose (tout dépend son stade) vous pouvez tomber enceinte, il est toutefois conseillé de ne pas retarder la première grossesse.
Pour diagnostiquer une endométriose, vous devez passer un examen d’imagerie médicale, une échographie ou bien une IRM. Le diagnostic est souvent retardé par la méconnaissance de cette pathologie, n’hésitez donc pas à en parler à votre médecin ou gynécologue.

Que peuvent faire les ostéos pour l’endométriose ?

Les ostéopathes travaillent souvent sur les fascias. Il s’agit de membranes fibro-élastiques constituées de collagène qui enveloppent différentes structures ou organes du corps.  Au niveau du bassin et de l’abdomen de la femme se trouve tout un réseau de fascias. Ces derniers permettent la protection, la séparation, et la nutrition des organes par son réseau artério-veineux. Tous les replis et feuillets de ces fascias forment des liens entre les différents organes et structures du bassin de la femme.
Nous l’avons dit, dans l’endométriose, des tissus d’endomètre se développent un peu partout provoquant des inflammations et des adhérences. L’ostéopathe va donc examiner les éventuelles fixations et restrictions de mobilité de fascias. Son traitement fascial permettra de lever les adhérences pour restituer la mobilité permettant la bonne circulation de tous les liquides.

bauchmassage

De plus, l’ostéopathe étudiera le cadre osseux du pelvis, la structure osseuse ne peut être séparée de la fonction viscérale.
L’ostéopathie a pour but avant tout de diminuer les douleurs pelviennes. Mais aussi de restituer une bonne circulation, innervation, et mobilité de chaque structure.
Il est conseillé de réaliser cette séance d’ostéopathie en dehors des règles, plutôt en milieu de cycle. Les ligaments étant influencés par les hormones, ils seront plus toniques durant la phase où le taux d’œstrogène est optimal. Dernier conseil, si vous souffrez d’endométriose, ne restez pas seule avec vos douleurs et mal-être. Cette pathologie perturbe la sexualité féminine, et peut diminuer votre confiance en soi. N’hésitez donc pas à en parlez en à votre conjoint, entourage, médecin, et bien sûr à votre ostéopathe !

Laissez un commentaire