Une consultation d’ostéopathie : un jeu d’enfant ?

Classé dans : Le saviez vous ? | 0

consultation d'osteopathie un jeu d'enfant ?

 

Une consultation d’ostéopathie: un jeu d’enfant ?

 

Une consultation à l’allure d’un spectacle de pantin

Allongé sur votre flanc, avec les jambes repliées l’une sur l’autre et le buste étendu vers l’arrière, vous vous interrogez soudainement sur la drôle de posture que l’ostéopathe vous fait prendre sur sa table d’examen pendant la consultation. Cela vous rappelle ces théâtres de marionnettes, les spectacles de pantin de votre enfance mais aussi ces hommes et femmes « chewing-gum » capables de marcher sur leurs pieds avec la tête entre les jambes. Ces contorsionnistes de l’extrême avaient-ils un bon ostéopathe? Ces rêveries sont tout à coup stoppées alors que votre thérapeute vous encourage à augmenter votre rythme respiratoire. Inspirez! Soufflez!

Ne serait ce pas plutôt une partie de twister ?

Quelques instants plus tard, revenu confortablement à plat sur le dos, il vous invite à positionner votre jambe droite croisée au-dessus de la gauche. Une simple requête qui suffit pourtant à vous propulser en pleine partie de Twister où vous vous tordiez dans tous les sens pour placer une main ou un pied sur la pastille de couleur demandée.

Un doute vous traverse l’esprit, à quoi joue votre ostéopathe et cherche-il à vous embabouiner ?

Vous veniez pour un lumbago et vous voici pliez en deux comme un lego.

 

Et pourquoi pas un grand cluedo ?

S’il est possible qu’il cause et s’amuse en travaillant, il n’y a nul doute qu’il s’use l’âme pour votre cause dans le moindre détail. Une grande part de sa réflexion ressemble à une partie de Super Cluedo, où il s’évertue à découvrir quelle structure anatomique est coupable de la douleur, dans quel espace et par quel moyen. A l’instar d’Hercule Poirot utilisant ses cellules grises, il rassemble ces connaissances acquises en anatomie, en physiologie et en biomécanique pour comprendre le scénario qui a entrainé l’alerte (nociceptive). Il se dirige par ses mains, son seul outil, comme une boussole lors d’un parcours d’orientation pour décrypter le langage du corps. Telle une suite de dominos élevés côte à côte, ses doigts remontent l’engrenage jusqu’à repérer la pièce mal disposée. Ils en profitent pour réajuster l’ensemble, afin que chaque domino puisse effectuer sa cascade de la meilleure des façons.

Fin de la partie

En réalité, il ne s’agit pas d’une suite linéaire ou d’un puzzle où chaque pièce serait mise bout à bout mais d’un tout comprenant plusieurs dimensions et des interrelations entre chaque structure. Vous l’aurez compris, le corps humain est un véritable labyrinthe où il est aisé de se perdre sans un guide expérimenté.

De 7 à 77 ans, il n’y a pas d’âge pour une consultation d’ostéopathie. Bien que les règles du jeu ne soient pas fixées, elles sont pourtant singulières à chaque patient !

D’ailleurs, en y repensant, vous vous relevez et vous n’avez plus mal au dos.

 

Auteur : Maxime Chansou – Ostéopathe D.O

Laissez un commentaire