Ostéopathe ou kiné ? À chacun sa spécialité !

 

Je suis bloqué en bas du dos, certains me disent d’aller voir un « kiné » et d’autres un « ostéo » mais vais-je enfin savoir quelle est la différence entre ces professions et qui dois-je consulter ?

Oui, elles se ressemblent, le praticien est proche de son patient et utilise comme outil ses mains pour répondre aux douleurs de ce dernier.
Et non, ces professions ne sont pas identiques, elles ont chacune leurs aptitudes et se complètent.

Osteo ou kiné

Le « kiné »

Le masseur-kinésithérapeute va avoir une approche plus ciblé sur la douleur du patient, localisé sur la zone en souffrance et va être spécialiste de la rééducation et donc d’un contexte pathologique. Il peut également prévenir des troubles de l’appareil locomoteur, respiratoire, cardio-vasculaire, digestif ou génito-urinaire.
Il est, comme son nom l’indique, apte à vous masser en plus d’autres techniques.
Il ne travaille pas qu’avec ses mains et peut-être amené à utiliser des appareils de rééducation, d’électrostimulation, confectionner des orthèses etc..

L’ « ostéo »

L’ostéopathe aborde le corps dans sa globalité, il cherche l’origine du trouble qui peut se situer parfois à distance de la douleur et s’intéresse aux restrictions de mobilités qu’elles soient articulaires, musculaires, viscérales, crâniennes ou encore fasciales. Il travaille en préventif ainsi qu’en pathologique si le contexte le permet.
Il lève les restrictions retrouvées et donne un « coup de pouce » au corps afin de mettre en place les mécanismes d’auto-guérison et ainsi de se rééquilibrer (l’homéostasie).
Il n’est pas masseur, même si on l’entend souvent et ne doit pas proposer les exercices de rééducation qui appartiennent à la kinésithérapie.

Du coup pour mon dos bloqué… qui dois-je voir ?

 

Quelle complémentarité pour l’ostéo et le kiné ?

L’ostéopathe dans un premier temps pourra corriger les restrictions de mobilités de votre rachis associées parfois à des troubles viscéraux, le kiné vous proposera, par la suite, certains exercices spécifiques pour gainer votre dos, votre sangle abdominale et ainsi prévenir la réapparition des troubles.
Ces professions ne sont pas ennemies, bien au contraire, la résolution de vos problèmes peut être plus rapide et plus efficace lorsque ces professions collaborent et sont ouvertes à la pluridisciplinarité (en incluant bien sur les médecins).

Votre praticien saura vous ré-orienter en cas de besoin et vous conseiller un thérapeute d’une autre profession.
Lorsque la douleur est très importante, n’hésitez pas à consulter en premier votre médecin qui envisagera ou non un examen complémentaire, une ré-orientation vers une des 2 professions voire les deux.

complementarité osteo et kiné